Expérience de navigation en Corse

La Corse mérite amplement son surnom d’Île de Beauté avec sa panoplie de lieux peu communs et son littoral léché par des eaux translucides. Écrin émergeant dans la Méditerranée, cette île renferme des lieux de mouillage paradisiaques. Voici un itinéraire de navigation pour une croisière en Corse en voilier ou en catamaran. De Calvi aux Îles Lavezzi, découvrez la Corse, secrète et sauvage.

Sise dans le nord-ouest de la Corse, la ville de Calvi est un très beau point de départ pour une petite croisière. Il y a deux possibilités de mouillage : au port de plaisance et un mouillage sur bouées à l’extérieur du port (cette deuxième solution est à privilégier si l’on recherche le calme ; les quais du port sont en effet très bruyants en été). Calvi est une vieille citadelle offrant de beaux monuments à visiter, dont l’église Saint-Jean-Baptiste, ainsi que des paysages magnifiques, notamment la pointe de Spano. C’est l’une des plus belles criques de la baie de Calvi, régal des amateurs de plongée.

Cap sur Ajaccio une fois que l’on a goûté à toutes les richesses de Calvi ! La navigation est très agréable sur cette partie des côtes corses, et l’on passe devant de très jolis coins, dont Osani et sa magnifique plage de Tuana, l’une des plus belles criques de l’île. Accessible uniquement par la mer, elle offre calme et tranquillité. Le golfe d’Ajaccio offre différents mouillages, dont la rive nord si l’on souhaite ancrer le bateau près des activités urbaines. Car il y a beaucoup à voir à Ajaccio. Il existe également un mouillage au cadre superbe au sud du golfe, au pied de la tour du Capo di Muro. Pour les promenades, rendez-vous du côté du port autour duquel s’étend la vieille ville. Parmi les sites incontournables, citons la citadelle, le musée de la Maison Bonaparte (dans laquelle il naquit et grandit) et la cathédrale Santa Maria Asunta.

On remet ensuite pied sur le voilier (ou le catamaran) direction Bonifacio, sise à l’extrémité sud de l’île. Entre Ajaccio et Bonifacio, il ne faut pas hésiter à faire une halte dans le splendide village de Campomoro. Il s’agit d’un site classé et protégé. A Bonifacio, on peut bien sûr mouiller au port, ou dans la cala di a catena. S’il y a une chose à faire quand on est à Bonifacio, c’est une balade depuis le col de Saint-Roch jusqu’au phare de Pertusato. Le cadre est exceptionnel. Parmi les sites à ne pas manquer figurent la citadelle de Bonifacio et les falaises.

Pour clore cette croisière en bateau, route maintenant vers les Îles Lavezzi, un archipel de 23 magnifiques petites îles situé à 10 km au sud-est de Bonifacio. Ce coin compte différents mouillages, dont la cala giunco et la cala d’U Grecu sur la côte est des îles. Attention, cet endroit peut être dangereux pour la navigation à cause des nombreux récifs. Sur place, l’essentiel des activités se déroule entre promenade pour découvrir les paysages exceptionnels, plongée et farniente sur les plages. Ces îles sont propices à la contemplation.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Une croisière romantique de Dubrovnik à Split.docx

Pour fêter nos 5 ans de mariage, mon époux et moi nous nous accordons un week-end pour une location de bateau en Croatie en amoureux à bord du tout nouveau Lagoon 50.

C’est au port de Dubrovnik, un matin ensoleillé de vendredi, que nous levons l’ancre pour rejoindre le parc national de Mljet. L’idée que des navires marchands et conquérants eurent jadis traversé cette mer ajoute un soupçon de poésie à notre croisière. Sur l’île, petite balade au milieu des papillons, visite d’un monastère bénédictin isolé sur un îlot et vue panoramique sur un lac entouré de verdures.

Nous déjeunons ensuite à bord et voguons vers l’île de Korcula. Un voyage hors du temps nous attend au cœur de ce village fortifié aux artères rectilignes qui débouchent sur quelques vieilles pierres comme la cathédrale Saint-Marc. Nous quittons cette cité perdue au coucher du soleil et naviguons de nuit pour atteindre, samedi matin, l’Adriatique.

Nous nous engouffrons dans un formidable labyrinthe maritime formé d’un dédale d’îles et d’îlots avant de mettre pied à terre à Sibenik. On ne perd pas un instant pour rejoindre sa citadelle où, comme l’on s’y attendait, une vue plongeante sur la ville nous y attendait ! Mais nous ne nous y attardons pas, car notre prochaine destination nous attend : le parc national de Krka. Cette fois, notre balade débouchera sur des chutes d’eau impressionnantes.

Mon mari et moi quittons le parc en fin d’après-midi pour une navigation de nuit jusqu’à la ville de Trogir, une majestueuse cité médiévale reconnue par l’UNESCO qui baigne dans une atmosphère d’une autre époque avec ses rues étroites et ses vieilles enseignes. Le temps du déjeuner, nous passons les 26 km entre Trogir et Split, notre dernière escale où nous avons pris notre temps pour visiter, main dans la main, le Palais de Dioclétien et la cathédrale Saint-Domnius.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Une croisière en famille dans les îles Ioniennes

Nous profitons de nos quelques jours de congé pour nous envoler à Corfou et nous offrir une agréable croisière en famille dans les îles Ioniennes. Après 2h30 de vol, nous atteignons Corfou et partons sans plus attendre la marina de Gouvia, située à une quinzaine de minutes de l’aéroport, pour rejoindre notre bateau.

Notre skipper nous attendait déjà à bord. Après quelques informations sur la sécurité en bateau et autres instructions nautiques, nous rejoignons nos cabines pour défaire nos valises. Notre premier déjeuner en famille à bord se déroulera au petit port de Kalámi, au nord de Corfou, avec une vue magnifique sur la baie Kouloura.

Au petit matin, nous levons l’ancre pour rejoindre l’île de Paxos, au sud de Corfou. Les cheveux dans le vent et sous un soleil radieux, nous glissons tranquillement sur les eaux émeraude où se succèdent de magnifiques mouillages. Nous accostons au port de Lakka, au nord de Paxos. Au programme : pique-nique et séance de snorkeling en famille.

Nous rejoignons ensuite la petite île d’Antipaxos, au sud de Paxos. Les enfants ont adoré notre petit moment de baignade sur la plage Vrika. En début d’après-midi, nous levons l’ancre et mettons pied à terre sur le continent au port de Prevéza. On s’accorde une petite promenade sur le quai tout en admirant ses belles architectures néoclassiques.

Après une nuit à quai, nous nous préparons pour notre prochaine escale au lever du jour : Lefkas. Notre balade dans les rues étroites de Leucade s’est faite à pied et dans la bonne humeur. Elle s’est terminée sur la plage de Gyra beach où l’on trouve une aire de jeux pour enfants. Nous appareillons ensuite pour la baie de Sivota. À terre, nous optons pour une petite balade au milieu des pins et oliviers pour rejoindre une petite plage discrète. En fin d’après-midi, nous quittons à regret les plages de Sivota pour rejoindre la marina de Gouvia.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Un week-end romantique en Méditerranée

Mon épouse et moi avons décidé de nous offrir une croisière romantique, le temps d’un week-end, en Méditerranée. Après être passé par une plateforme de location de bateau, notre aventure commence au départ du port de Marseille, dans la soirée du vendredi. Une fois nos bagages chargés et les formalités passées, nous passons nos premiers moments à bord autour d’un apéritif et d’un repas léger. Nous laissons notre skipper le soin de lever l’ancre alors que nous rejoignons notre cabine pour commencer nos vacances.

À l’aube, nous voyons petit à petit prendre forme les toits brillants de la ville de Gênes. Un moment magique que ma femme et moi n’aurions manqué pour rien au monde. Une fois au port, c’est une ville bien réveillée qui nous accueille. L’ascenseur panoramique Bigo, situé au centre du vieux port, a retenu notre attention. Du haut de l’ascenseur, on a une vue incroyable sur la rade de Gênes et le vieux centre-ville.

De retour sur le bateau, nous nous préparons pour un dîner aux chandelles avant de nous laisser bercer par le clapotis des vagues. C’est une vue magnifique sur le fort Michel-Ange qui nous attend à notre réveil. Nous sommes arrivés au port de Civitavecchia, point de départ pour notre seconde escale : Rome. Après une heure de route, nous avons atteint la ville pour une petite parenthèse historique et gastronomique dans la journée.

Au matin suivant, nous avons jeté l’ancre au port de Palerme. Après un copieux petit déjeuner, nous nous rendons à pied aux catacombes des Capucins où sont conservées des momies depuis le 17e siècle. Nous décidons également de faire le tour la ville à pied en début d’après-midi et prendre quelques photos de la cathédrale de Palerme avant de retourner sur le bateau pour nous préparer au retour. Nous quittons, la nuit tombée, le port scintillant de Palerme pour retrouver les ravissantes calanques de Marseille au lever du jour.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire